.

Eddy Merckx, trop victorieux pour être aimé   Franceinfo INA